Les bases de l’éducation d’un chien

Selon le comportement du chien, l’éducation peut se révéler une expérience amusante et enrichissante pour son maitre. C’est un animal intelligent et brillant et qui s’en remette à son maitre pour leur éducation. L’éducation permet d’améliorer le comportement de l’animal, selon les attentes de son maitre et de sa famille. Il contribue également à consolider la relation entre l’animal et son propriétaire. Dans toutes les situations, il existe des injonctions de base que le maitre doit obligatoirement apprendre à son chien, Non, assis, couché, pas toucher, viens ici…Les chiens qui bénéficient d’une bonne éducation de base ont une vie plus agréable et moins stressante.

Les bases pour éduquer son chien

éducation d’un chienAfin de garantir un meilleur résultat, les séances d’éducation canine doivent être agréables, et de courte durée. En effet, il est recommandé d’organiser cinq séances d’exercices de cinq minutes par jour, que de poursuivre l’éducation pendant une vingtaine de minutes de manière consécutive. Même si les chiots possèdent une bonne capacité d’acquérir les choses, ils perdent très facilement leur concentration, surtout si l’éducation est ennuyeuse. Il est également déconseillé de pratiquer des exercices si vous êtes de mauvaise humeur car l’animal pourra devenir victime.

Le chien a besoin d’un éducateur clair et concis

Si vous souhaitez apprendre à votre animal, vous devez être clair, précis et très ferme. La première séance d’éducation doit se dérouler dans un endroit calme et moins perturbant ; vous devez également éliminer les éléments qui risquent de distraire à l’animal. Au fur et à mesure que l’apprentissage avance, vous opterez pour un endroit plus animé. Pour être efficace, essayez à terminer la séance en proposant à l’animal un exercice qu’il est capable d’exécuter facilement. N’oubliez pas d’accompagner l’éducation d’une petite récompense, telle que les jouets, les câlins, les caresses, les friandises…Vous n’êtes pas obligé d’utiliser un collier étrangleur durant le dressage ; d’ailleurs, cet accessoire risque très facilement de blesser l’animal. Si vous devez faire un contrôle physique, optez pour un collier anti aboiement.