Conseils

Comment choisir un chiot dans une portée, ce que nous avons appris

Nous voulions un chiot capable de bien se comporter dans les différentes manifestations canines et qui allie le beau et le bon au travail. Le fait de demander à un éleveur confirmé de choisir pour nous le chiot était une assurance que le chiot réponde à nos critères.

D’une manière générale la littérature canine conseille de prendre des chiots dit « dominants » si ceux-ci doivent se montrer en concours. Par contre, pour un premier chien ou un chien à vocation « chien de compagnie », des chiots dit « dominés » sont plus adaptés.

C’est le fameux « test de Campbell » qui est utilisé pour reconnaître le caractère plus ou moins dominants des chiots.

Éducation générale

Nous avons adoptés une éducation axée sur plusieurs points:

  1. « l’école du chiot » qui récompense les bons comportements plutôt que les mauvais.

Si vous réprimandez votre chien lors d’une mauvaise action, n’oubliez jamais de le féliciter lorsque que son comportement est positif , adapté à la situation même si vous ne lui avez pas donné d’ordres . Profitez-en alors pour donner un ordre précis, bref ,que toute la famille devra adopter. Exemple : il est conseillé que vous soyez, en tant que chef de meute, le premier à entrer chez vous ou dans une pièce. Si naturellement, le chien se place derrière vous , dites « Sybelle derrière »  plus félicitations . Ainsi avec l’usage le chien associera « derrière » avec le fait qu’il se tienne derrière vous. Ceci est vrai lorsque le chien se couche. Dites « couchez » plus félicitations.

N’oubliez pas que si le chiot atteint vite sa taille adulte il n’en reste pas moins chiot pour au moins deux ans. Ainsi le challenge lors de l’éducation d’un chien est de ne jamais oublier cela. Si votre chiot revient lors d’un rappel à l’age de 5 mois, vous devrez continuer à le féliciter lorsqu’il revient à l’age de 1 an également. Surtout, ne jamais frapper un chien lorsqu’il revient à vous. Vous pouvez ne pas le féliciter, mais ne le frapper jamais , il associerait alors son retour vers vous avec un désagrément.

  1. Mise en place de « diversion »

Lors d’un comportement répréhensible, nous donnons une « autre distraction » . Par exemple si le chiot va jouer avec une de vos chaussures présentez lui un jouet a lui.

  1. Utilisation de journaux ou spray à eau pour réprimander.

Il n’est pas recommandé que votre main qui caresse le chien soit aussi celle qui le gronde. Préférez l’utilisation d’un journal ou d’un spray a eau. Il n’est pas nécessaire de frapper le chien avec le journal, frapper le journal sur un endroit qui fait du bruit, sera tout aussi efficace. Le spray a eau (type Ajax vitre mais avec de l’eau bien sur) s’avère très efficace. Par contre à ce moment il faudra bien sur éviter de soigner le chien avec des sprays ce qu’il ne comprendrait pas. Pour appliquer de l’anti puce par exemple nous faisons à la main, le chien est plutôt alors dans un contexte « calins ».

  1. Respect des lieux et places de chacun.

Dans le monde canin, les dominants mangent en premier. Vous devez donc respecter ce principe en nourrissant votre chien après vous et en ne lui donnant rien à manger pendant votre repas. Tous ces principes sont d’autant plus importants à suivre si vous avez un male.

Quelques petits trucs

  1. Le rappel

Les chiens sont programmés pour suivre tout ce qui courre . Si votre chien ne vient pas lorsque vous le rappelez, inutile de courir après lui c’est le meilleur moyen pour qu’il ne revienne jamais !

Plutôt courez dans le sens inverse et appelez le d’un ton jovial et joueur , accroupissez vous les bras ouverts (c’est une invitation au jeu en langage canin), vous verrez il viendra. N’oubliez jamais, que à tout ordre, le chien doit y trouver un intérêt.

Pour le rappel également, plutôt que de hurler en campagne son nom, faite l’acquisition d’un sifflet de chasse. Sifflez, courrez dans l’autre sens, le chien associera alors le son du sifflet avec le fait qu’il doit revenir à vous.

  1. Le moment du repas

La plupart des ordres de bases que nous avons appris à nos chiens l’ont été au moment du repas. Il est conseillé de ne jamais rien donner à votre chien sans qu’il ait répondu convenablement à un de vos ordres. Au moment du repas, exigez un assis, pas bougé et ne lui donnez que lorsque il a exécuté l’ordre plus félicitations. L’ordre simple assis une fois acquis, vous pouvez varier avec couché pas bougez ou au pied assis etc ….

Ensuite bien sur il faudra mettre en pratique ces ordres dans des contextes différents, chez vous mais également dehors, en ville, devant d’autres chiens etc … Bien sur, encore une fois n’oubliez pas les félicitations.

  1. Le temps d’apprentissage

Les chiens ne disposent pas de la même capacité d’attention que nous. Les exercices doivent être courts ( 5 à 10 mn pas plus) et répétés (plusieurs fois par jour par exemple) plutôt que longs et rares. De plus il faut savoir arrêter à temps. Si le chien a réussi son exercice, cela ne sert à rien de recommencer le même, changez d’exercice ou arrêtez pour recommencer dans 2 heures.

  1. Le moment d’apprentissage

Laissez votre chien se défouler dehors avec vous avant tout exercice, plutôt que d’exigez d’emblée un exercice. De même, après une séance, laissez le se détendre ou mieux jouer avec lui .

  1. Le premier bobo

Les soins chez le chien sont parfois difficiles à faire.

Tout d’abord les premiers contacts chez le vétérinaire. Demander un tranquillisant pour le chien plutôt que de devoir le maintenir de force à 4 pour un soin, il risque d’être marqué à vie. Pensez à amener des friandises . Après le soin donner lui un gâteau.

Chez vous, si vous devez faire un pansement, isoler le chien dans un endroit qu’il aime bien, félicitez le chien pendant tout le temps du pansement. Souvent il veut lécher ou sentir. Vous pouvez alors mettre un peu de nutella ou autre sur une compresse, pendant le pansement il sera plus occuper à lécher le nutella que son propre pansement. Un petit gâteau à la fin s’il a été sage va finir de ritualiser en moment positif cette opération. J’ai ainsi obtenu un chien qui adore les pansements et remue la queue des qu’il voit la bouteille de bétadine !

Comment nous avons passionné nos chiennes à la chasse

Sybelle et Thalynn ont de très belles qualités à la chasse en témoigne le tan (test d’aptitude naturelle) qu’elles ont obtenu ainsi que le point travail pour Thalynn.
Thalynn et Sybelle ont une très grande quête, assez rare pour un weimar, bien structurée . Elle est très rapide et méthodique.

Nous avons développé ces qualités en courant avec elles en plein nature , détachées depuis qu’elles sont chiots à raisons de 1h par jour en moyenne depuis l’age de 6mois. Entre 2 et 6 mois votre chien a également besoin de se dépenser, mais marcher avec lui suffit.

Jusqu’à l’age de 1 an environ, nous avons « laisser courir » derrière les oiseaux. Le premier objectif est de passionner le chien à la chasse, c’est ici une éducation qui doit s’envisager sur 3 ans et non 6 ou 9 mois. Souvent nous sommes trop pressés et voulons un robot à 15 mois ! Seulement à partir de 1 an nous avons amené le chien à l’oiseau avec une longe pour travailler l’arrêt, le respect de l’oiseau et le sage à l’envol. Tous les manuels vous le diront les premières rencontres avec des oiseaux doivent être positives pour le chien au risque de le voir « blinker », refuser l’oiseau s’il en garde un mauvais souvenir.

Inutile donc de frapper votre chien parce qu ‘il aura croquer l’oiseau, profitez-en plutôt pour lui donner les premiers éléments du rapport ou du « donne ». Certains dresseurs utilisent même explicitement des oiseaux morts pour travailler.

Les expositions, ça vous tente?

Avec un braque de weimar, il existe 2 sortes de concours (à part bien sur les concours d’agility ou autre …) :

– Les concours de beauté
– Les concours de travail

Un weimar ne sera champion de France ou international de beauté que s’il s’illustre dans les 2 catégories.Les concours de beauté sont ouverts à partir de l’age de 6 mois.Vous pouvez y faire confirmer votre weimar à partir de 12 mois.

Si vous souhaitez faire quelques expositions avec votre chien nous vous conseillons de l’amener chiot afin qu’il s’habitue aux ambiances, bruits , et vous aussi par la meme occasion.
Les expositions sont payantes. Vous devez compter en moyenne 30 euros par chiens.Certaines mettent à dispositions des grandes cages pour votre chien.

Au début nous étions contre le fait de mettre les chiens en cage. Pourtant pour avoir essayé, les chiens sont beaucoup mieux tranquilles dans leur cage que toute la journée en laisse à vos cotés. Vous devez bien sur faire attention aux premiers moments en cage. Amener une couverture, des jouets, os ou friandises afin que la première expérience soit positive pour votre chien.

Comment s’inscrire?

Pour s’y inscrire, des revues spécialisées telles que Vos chiens magazine donnent toutes les dates, lieu et contact. Internet permet également de s ‘inscrire en ligne. Les épreuves débutent vers 9h00-9h30 et les sorties ne sont officiellement autorisées que l’après-midi vers 16h30 17h00, sauf si vous venez uniquement pour la confirmation.

Votre chien sera inscrit dans une classe. Il existe plusieurs classes en fonction de l’age et les classes donnent lieu à des récompenses différentes.

Comment se déroule une journée type d’exposition ?

A votre arrivée muni de vos cartons d’entrée +carnet de santé du chien, vous devez demander le livre des chiens inscrits.Vous allez y trouver le nom de vos chiens, avec leur numéro ainsi que le nom du juge.Installer vous , repérer vos cages. Toutes les expositions ne mettent pas à disposition des chaises. Les habitués apportent des chaises de campings. Vous devez ensuite aller voir votre juge sur son ring avec le numéro de vos chiens afin qu’ils vous remettent des badges. Voilà vous n’avez plus qu’à attendre votre tour de passage. Les passages commencent toujours par les males et les plus jeunes. Vous pouvez décider de faire confirmer votre chien sans passer dans une des classes ci-dessus. Informez-en le juge. Le plus souvent ils vous ferons passer en premier. De même, vous pouvez en même temps faire confirmer votre chien et passer dans l’une des classes. Munissez vous alors du certificat de naissance et de l’exemplaire de confirmation qu’à du vous remettre le naisseur. Au moment de votre passage remettez ces documents au juge.

Comment présenter son chien ?

Ils existent bien sur des professionnels de la présentation mais n’ayez craintes, le néophyte ou l’amateur peut tout aussi bien faire une très belle présentation. Vous allez faire trotter votre chien pour montrer ses allures. Vous allez également le montrer debout en position statique. Vous pouvez utiliser des petits biscuits pour qu’il ne bouge plus. Le juge va également regarder sa dentition.

Tant mieux donc
– si votre chien cours sagement a vos cotés en laisse
– si votre chien est habitué à l’ordre « debout, pas bougez »
– si votre chien se laisse regarder les dents, par vous mais aussi par des inconnus. Demandez donc à vos amis de lui regarder les dents de temps en temps.

Si vous avez un très beau chien, il pourra être sélectionné meilleur de race et vous serez alors invitez à vous présenter l’après-midi au « best in show » qui verra concourir votre chien contre les autres meilleurs de race du même groupe.

En effet les chiens sont classés en groupe de 1 à 8 . Tous les chiens d’arrêt font partis du groupe 7.

Toutes les récompenses (des coupes la plupart du temps) sont à retirer au secrétariat de l’exposition en début d’après-midi . Ces informations sont indiquées dans le manuel qui vous est remis à votre arrivée.

Faut-il préparer son chien pour l’exposition ?

Les braques de weimar ne se toilettent pas. Inutile donc de le laver avant. Veillez juste à la propreté des oreilles.

Et les concours de travail?

Plusieurs concours sont ouverts aux weimars :

Le TAN (test d’aptitudes naturelles)
Les fields-trials de printemps ou d’automne.

Le TAN est réservé au weimars de moins de 36 mois.Les Fields trials sont réservés aux chiens avec un minimum d’expérience à la chasse, au risque de vous faire « sortir » passer la première minute. Les lieus et dates des épreuves réservés aux weimars peut être demandé au secrétariat du club des amateurs des braques de weimar CABW. Les épreuves inter-club (races confondues) peuvent être demandées auprès de la société centrale canine. Un chien qui ne chasse pas peut réussir son TAN. Il est en effet juger pour sa passion pour la chasse. Il doit trouver le gibier, le respecter (marquer l’arrêt), et ne pas avoir peur du coup de feu (en l’air ou sur l’oiseau selon les saisons). Les TAN se déroule souvent sur faisans ou perdreaux .Pas besoins d’être chasseur non plus, le juge vous indiquera le déroulement de l’épreuve.

Les épreuves de TAN donnent droit à l’attribution du TAN .Les épreuves de fields-trials donnent droit à l’attribution du CACIT ou CACT.

Quelle nourriture et comment?

Votre chiot est habitué à une certaine nourriture. Vous pouvez continuer avec la même nourriture. Si vous décidez de changer, faites le progressivement en mélangeant les deux nourritures. Les intestins des chiens, beaucoup plus courts sont plus sensibles que chez les humains.

L’industrie prépare maintenant des aliments de grandes qualités adaptées à l’age et à la race de votre chien. Ce sont ces nourritures que nous utilisons, qui garantissent des repas complets.

N’hésitez pas à augmenter les doses par rapport aux indications . Par exemple l’hiver nous donnons plus de deux fois la dose indiquée. Votre chien ne doit pas être obèse certes, mais il n’y a pas de raisons qu’il soit sec également.

Vous pouvez enrichir ces aliments par des cures de vitamines et/ou fluor + calcium pendant la croissance et/ou levure de bière pour la beauté du poil.

Les weimars faisant partis des grands chiens sont soumis aux torsions d’estomac.Une torsion d’estomac est due a l’absorption d’une trop grande quantité de nourriture plus air .Un principe de base est donc

– de placer la gamelle en hauteur, à hauteur d’encolure
– ET de ne pas faire courir ou jouer votre chien juste après un repas
– ET de répartir la dose journalière en deux repas, un le matin et un le soir.

Les soins

Les weimars demandent peu de soins, mais demandent quand même :
– nettoyage des oreilles. Les grandes surfaces vendent maintenant des produits adaptés
– front-line ou autre anti-puces tous les 3 mois
– vérification du tarte. Des biscuits ou autre spray, ou os à ronger aident à prévenir de la formation du tartre. Nos chiens, avec leur alimentation en croquette ne montrent aucun signe de tarte. Nous leur donnons une fois par mois un os à structure abrasive, c’est tout.

A part cela un ou deux shampoings par an avec des brossages réguliers suffisent.

Vous allez récupérer votre chiot

Voilà, l’heureux moment arrive, vous avez récupéré votre petit. Il vient d’une portée nombreuse. Depuis qu’il est né il dort entouré de 12 frères et sœurs. Le voilà tout seul, quel bouleversement.

Les premières nuits

Pour aider à l’adaptation nous allons vous remettre un vieux Tshirt imprégné d’odeurs familières pour lui ainsi que le fameux CD ‘détente et relaxation’ qu’ils écoutent depuis qu’ils sont petits. Bien sur, ce n’est pas le truc miracle qui va vous garantir des nuits tranquilles. Il s’agit juste de donner un maximum d’éléments familiers à votre petit, odeur et bruit.
Il  manque un élément indispensable, la chaleur. Vous pouvez placer dans le panier de votre chiot une bouillotte afin qu’il vienne se blottir contre cet élément chaud qui lui rappellera ses frères et sœurs.

La propreté

Votre chiot ne sera pas propre avant l’age de 4 mois. Il a été habitué à faire ses besoins sur du papier journal.
– Dans la journée il aura besoin d’aller dehors dès qu’il se réveille et tout de suite après mangé. Attendez qu’il se dégourdisse un peu dehors, le mouvement aidant le transit et félicitez le après le pissou ou la crotte.
– Dans la nuit, deux solutions. Vous pointez le réveil vers 3h – 4h du matin et vous sortez le chiot. Ou alors vous disposez des journaux devant la porte.

La nourriture

La portée a été nourrit avec ‘Royal Canin Maxi Baby Dog‘. Nous vous remettons un petit sac de cet aliment pour commencer. Nous vous conseillons de continuer avec cet aliment spécialement étudié pour les chiots à croissance rapide. Si vous voulez changer de marque, vous pouvez choisir Eukanuba ou ProPlan qui sont des aliments de très bonne qualité également. Nous vous déconseillons les autres aliments ou ration ménagère. Si vous choisissez tout de même une autre alimentation, vous devrez alors bien compléter avec du calcium et autres éléments essentiels. Ces compléments vitaminés spécial croissance se trouvent en pharmacie ou chez votre vétérinaire. Transitionnez progressivement sur 4 ou 5 jours pour tout changement d’aliment.

Quand le nourrir?

Le weimar étant très sujet aux torsions d’estomac, votre chiot a été habitué à gérer lui même sa nourriture afin d’éviter d’avoir des chiens qui avalent en 30 sec leur repas. C’est à dire que les chiots ont toujours eu des croquettes dans leur gamelle à n’importe quelle heure de la journée dans des gamelles individuelles. A eux d’aller manger quand ils ont faim. Ceci étant dit, votre chiot fera et doit faire au moins 3 repas par jour: matin-midi-soir.

Pour éviter les torsions d’estomac, il faut éviter l’exercice après un repas, ou un repas juste après un exercice. De même si vous revenez d’un endroit qui peut être stressant pour le chien, genre visite chez le véto, courses en grandes surface, ne pas donner à manger à un chien dès son retour chez vous. Attendre 30 min qu’il se remette de ses émotions.
Nous vous conseillons également de mettre les gamelles en hauteur. Les animaleries vendent des supports à gamelle réglables en hauteur.

Les premiers soins

Jusqu’à l’age de 6 mois votre chiot doit être vermifugé tous les mois. Pour ne pas oublier, fixez une date, le 1er de chaque mois par exemple.
Le beau temps arrive et le chiot est encore petit: gare aux oreilles! Dès que votre chiot se gratte les oreilles ou marche la tête penchée c’est mauvais signe: otite ou herbe folle. Une consultation chez le vétérinaire est nécessaire rapidement.
Avec le beau temps, les premières piqures! Petit une piqure d’abeille ou de guêpe peut être dangereuse pour le chiot. Il faudra savoir appeler le vétérinaire au bon moment.

Les sorties

Votre chiot doit être confronté à un maximum de situations différentes très rapidement et intensément: c’est le, et vous mettre à l’abri de problèmes de comportement plus tard! Il doit voir du monde, des bruits, des odeurs etc … Conduisez le au maximum avec vous de partout!
Votre chiot doit également sortir pour se dégourdir. Attention aux efforts prolongés. Un chiot ne doit pas faire plus d’une heure d’exercice par jour. Éviter au maximum également jusqu’à au moins 12 mois les sorties avec de longs passages en pente. De même les escaliers où il est préférable de porter le chien, au moins jusqu’à 4 mois.

Les papiers

Nous vous remettons avec votre chiot
– un acte de vente
– photocopie du pedigree du père et de la mère
– carte de tatouage (puçage)
– passeport européen
– un petit livret avec ces conseils pour ceux qui n’ont pas internet
Quand nous recevrons de la Société Centrale Canine les certificats de naissance nous vous les ferons parvenir. Ils vous seront demander lors de l’examen de confirmation

La confirmation

Nous vous accompagnons dans cette procédure.
Votre chien dispose de papiers puisque ses origines sont inscrites au Livre des origines Françaises (LOF). Mais votre chien ne sera définitivement inscrit au LOF qu’après l’examen de confirmation où un juge va vérifier qu’il entre bien dans les standards de la race.
Cette confirmation peut se faire lors des expositions canines ou lors des manifestations organisées par le club des amateurs de braque de weimar. La confirmation ne peut pas se faire avant l’age de 12 mois. Donc d’ici décembre 2006, nous vous recontacterons pour vous aider à vous inscrire et passer cet examen.

Votre intérieur, votre jardin

Le petit tout mignon peut se révéler véritable monstre. Attention il ne sait pas à quoi il a droit ou pas. Dans la maison il doit avoir une place bien à lui là ou il peut se réfugier. Ainsi on ne tape jamais un chien (déjà) et jamais quand il est à sa place! C’est son refuge à lui, les enfants doivent aussi respecter cela: ils ne vont pas jouer avec lui quand il est à sa place. Sa place ne doit pas donner sur un lieu ‘maître’, c’est à dire pas sur un lieu de passage, ni devant la porte d’entrée. Trouvez lui un endroit neutre. Considérez au départ que tout ce qui peut être mangé sera mangé: fils électriques, prises, plantes, canapé etc … A vous de protéger votre chiot et votre espace. Dehors c’est pareil: n’attendez pas qu’il ai mangé toutes vos fleurs avant de lui interdire d’aller les piétiner. Votre jardin doit clairement mettre en évidence les lieux autorisés des lieux interdits: petite barrière, fils électriques